L'auto-entrepreneur, enfin un régime qui fonctionne !

.

Auto-entrepreneur

  • devenez auto-entrepreneur

    L’importance de l’idée maîtresse pour l’autoentrepreneur


    La plupart des entreprises commencent par un coup de génie, une idée nouvelle, originale mais très convaincante – que ce soit un service dont les gens ont besoin, un produit qui rendrait la vie plus facile, ou quelque chose qui combinerait les deux. Le monde des affaires est plein de bonnes idées (et d’autres pas si bonnes que ça). Ce qui rendra votre idée unique et rentable c’est si elle répond vraiment à un besoin important ou non.

    Vous ne devez pas nécessairement accomplir quelque chose de révolutionnaire ou de complètement original pour réussir dans autoentrepreneuriat. Aussi, le coaching entrepreneur comme l’explique mentorys donne de l’essor à la créativité, tirer du sommeil l’imagination et inclut l’intuition dans le processus décisionnel.

  • devenez auto-entrepreneur

    Réussir en autoentrepreneuriat


    L’énergie et la détermination sont clés pour dépasser un grand nombre d’obstacles que vous rencontrerez dans vos début comme autoentrepreneur. Soyez assez idéaliste de croire en vous-même, mais assez pragmatique pour pouvoir examiner les réalités de votre situation.


  • devenez auto-entrepreneur

    Vos forces et faiblesses en tant qu’autoentrepreneur


    Soyez honnête avec vous-même en prenant en considération vos forces et faiblesses. Lorsque vous parlez à des investisseurs potentiels ou lorsque vous vendez un produit ou un service à des clients, vous aurez besoin d’avoir une idée très claire de ce que sont vos vraies forces pour bien communiquer dans votre milieu professionnel.

"Autoentrepreneur" et "micro entrepreneur"


Le gouvernement français a introduit des mesures visant à réduire les taxes et les frais financiers pour tout travailleur autonome ou propriétaire d'une petite entreprise. Le système a évolué et une nouvelle loi introduit de nouveaux changements en 2015. Alors qu'en 2016, le nom a été changé à micro-entrepreneur, vous pouvez toujours venir à travers les sites Web et les formulaires imprimés faisant référence au sous son nom d'origine de l'auto-entrepreneur.

Avant le nouveau statut de l'auto-entrepreneur, une petite entreprise a été demandé de déverser un pourcentage fixe maximum de leur chiffre d'affaires dans les charges sociales. Le système du micro-entrepreneur charge les petites entreprises selon le régime «pay-as-you-go", c'est à dire plutôt un pourcentage de leur chiffre d'affaires en charges sociales et impôt sur le revenu.

Le régime des autoentrepreneurs

Toute personne est capable, sous conditions, de devenir autoentrepreneur (micro-entrepreneur), à titre complémentaire ou principal. L'activité doit être exercée en une entreprise individuelle et relever du Régime social des indépendants (RSI) ou de la Caisse inter-professionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (Cipav). Un entrepreneur individuel déjà en activité peut opter pour le régime micro-entrepreneur à certaines conditions.

Le régime français a été salvateur même pour les ressortissants étrangers indépendants depuis qu'il a été introduit en 2009. Mais ce système a ses inconvénients et ces expatriés doivent être conscients de ceux-ci.